bien-être -développement personnel - hypersensibilité

Soigner les blessures de l’âme : sortir du mental pour développer son inné

guérir les blessures de l'âmeConnaissez-vous les blessures de l’âme ? Présentes au nombre de cinq (abandon, rejet, trahison, injustice et humiliation), elles sont souvent le point de départ d’un cheminement de développement personnel.

En effet, ces blessures, souvent palpables, imprègnent nos comportements à différents niveaux (réactions ou attitudes récurrentes). S’il est important de les comprendre pour évoluer, j’aimerais aujourd’hui vous amener à voir plus loin et plus grand. Car il est tout à fait possible de s’en détacher et d’arrêter de subir leur blocage, afin d’évoluer plus rapidement dans sa vie.

Blessures de l’âme, du coeur : des maux présents dès le début de notre vie

Les blessures de l’âme sont en réalité déjà en nous dès le départ (puisqu’elles font partie de l’âme) et sont réactivées à certains moments de notre vie.

C’est pour cela que nos comportements peuvent parfois sembler soudains ou extrêmes.

Pour moi, le meilleur moyen de s’en libérer est de procéder par étapes.

En premier lieu une phase d’observation et de compréhension du comportement. Puis en second lieu une reconnexion à soi et son inné pour les dépasser rapidement et évoluer dans sa vie.

Lorsqu’une chose nous blesse, il est donc important de regarder ce qu’elle vient toucher (quelle blessure de l’âme) et de se demander ce qu’on fait de cette information. C’est que qui va vous permettre d’accepter, de vous libérer et d’intégrer la leçon qui va avec.

Et en procédant ainsi, on opère déjà un pas de géant. Pourtant… Ça n’est pas suffisant.

Quitter le mental pour aller vers sa véritable énergie

En effet, en observant, analysant et raisonnant, l’esprit reste encore une fois dans le mental. Or tout ne peut se régler par le mental car notre être est aussi fait d’énergies et d’inné avec lesquels il est crucial de pouvoir communiquer.

L’objectif est donc de s’apaiser par le mental puis d’aller au-delà pour revenir à son essence, là où n’y a pas de polarité et où l’on peut activer son potentiel de naissance énergétique et vibratoire.

Lorsque l’on parvient à cela, les blessures de l’âme glissent beaucoup plus facilement sur soi.

Quitter les blocages et être dans l’action

Le second bénéfice et pas des moindres est de sortir des blocages inhérents aux blessures de l’âme. Ceux qui nous placent dans une posture de victime et nous immobilisent.

Car il est fréquent et même confortable parfois de brandir sa blessure comme un prétexte contre toute forme d’évolution.

Accepter les comportements survenus en réaction à des blessures et se reconnecter à son essence, c’est se dissocier de ces maux. Rappelez-vous que nous ne sommes ni nos blessures, ni nos maladies, ni nos comportements.

Guérir les blessures de l’âme : une démarche à la portée de tous

Entre nous, que les choses soient dites : vous n’avez pas besoin de faire 15 000 lectures sur les blessures de l’âme et le développement personnel pour vous libérer.

Il est tout à fait possible de voir quelles blessures sont actives, par l’observation, de nos comportements, notre façon de parler, notre santé, notre environnement, etc.

Dès lors qu’on les contemple, il devient plus simple de dépasser les blessures de l’âme et de se reconnecter à son essence. Et sur ce chemin, je suis là pour vous aider à libérer vos énergies et revenir à votre inné, à travers mes programmes et mes soins .

Le meilleur allié de votre épanouissement est votre inné. En vous y reconnectant, vous verrez que le mental ne fera pas le poids et que vous n’êtes pas obligé de rester éternellement bloqué dans les blessures de l’âme.

TELECHARGEZ VOTRE CADEAU CI-DESSUS DES MAINTENANT

A lire également